Recherches dans l’Ötztal en 2016.

Après un transit d’une journée, nous voici dans l’Ötztal en Autriche. Cette vallée est connue pour ses gros grenats Almandin. Pour y accéder, il faut remonter la longue vallée jusqu’à Obergurgl, dernier village avant le col du Timmelsjoch, sur la frontière avec l’Italie. Plusieurs hôtels et des chambres chez les habitants sont possibles.

Le départ à lieu le matin vers 08h00. Un téléphérique existe depuis Obergurgl centre, et va jusqu’au Hohemut à 2600 m. De là, il faut suivre la crête vers le glacier du Gaisbergletscher en bas à gauche. Mais, au niveau du glacier, on le remonte sur la droite. Une cascade au loin à gauche, de l’autre côté, indique l’endroit où il faut quitter celui-ci pour accéder au pied de la Granatkoggel. Le glacier diminuant chaque année, les parois de la moraine sont de plus en plus abruptes et très instables, et la remontée est dangereuse. Pourtant, les meilleurs grenats proviennent du haut de cette cascade. On en trouve aussi dans la cascade. Des grenats se trouvent aussi au bout du glacier, en redescendant vers Obergurgl. Ces grenats sont plus rouges, mais plus granuleux. Un sentier de retour vers Obergurgl est utilisable.

Après la montée avec le téléphérique.

Il faut rejoindre le glacier au fond.

La descente vers le glacier.

Passage sans problèmes.

La transition entre la glace et le pierrier.

Vue vers le bas de la vallée.

Il faut traverser le glacier.

Les grenats sont à gauche.

On doit enjamber quelques fissures.

Le ruisseau est plein de grenats qui viennent d’en haut.

Grenat almandin à 12 faces. Ch4cm

Vers le torrent de l’autre côté.

Attention aux glissades.

Vue vers le fond de la vallée.

Des grenats. Ch16cm