La Baroni.

Valmalenco 2007

En août 2007, une sortie s’est déroulée dans le Valmalenco. Après une journée de voiture, nous remontons vers Chiareggio par la fameuse route en lacets qui passe dans les carrières de serpentine. Puis nous voilà à l’hôtel.

Pour accéder à Chiareggio…

…dans les carrières…

…on prend la route en lacets…

…de serpentines.

1er jour. Pascal, Raymond et moi-même décidons de remonter la difficile moraine du Sissone, vers la Baroni. Le temps n’est pas vraiment beau, mais c’est faisable. Dans cette moraine on voit de l’Epidote, des traces d’Aigue-marine, de la Vesuvianite, des grenats Hessonite. Cette moraine est très instable et la progression est difficile. Mais, en suivant le torrent, on y arrive. Au pied de la Baroni, il y a un énorme bloc de plusieurs mètres entièrement composé d’Epidote ! Malheureusement les cristaux de 10cm ne sont pas récupérable, car trop fragile sur de l’Epidote trop compacte. Les recherches se poursuivent et nous ramassons des Epidotes. Avec de la chance on peut trouver de l’Allanite et de la Molybdenite. Cependant, au moment où la Baroni a été atteinte, les nuages arrivent avec de la pluie et nous forcent à rebrousser chemin. La descente est très longue et laborieuse sur les roches glissantes et dans la brume. Ce n’est que le soir que nous arrivons à l’hôtel.

Pascal, Christian et Raymond.

Premières trouvailles…

En route dans la moraine.

…de minéraux.

La progression…

Dans le torrent du Sissone.

…et Raymond au pied de la Baroni. (2550m)

La brume arrive!

…est vraiment difficile!

Christian…

La Baroni aux minéraux.

Et l’on se voit à peine.

2ème jour. Une journée a été organisée vers la Cima Rosso. Dans ce secteur, on peut y trouver des Béryls, des Epidotes, de la Ferropargasite, des grenats Hessonite, etc…

C’est vers le fond en haut!

La deuxième grande montée. (cote 2200m)

Pierrier à pegmatites. (cote 2500m)

Les recherches commencent.

Une zone de recherche immense!

Une pegmatite. (cote 2650m)

Le site à Epidotes et Ferropargasites. (2800m)

Au loin en face: le lac Pirola (2300m). On est à 2900m.

Pizzo Sissone vu de la cote 3000m.

Le sentier de la Via 3.

De nombreuses dalles à passer.

Pegmatite en vue.

On est à 2600m.

Toujours plus haut.

Pegmatite à Beryls. Mt Disgrazia au fond.

Epidotes de 10cm en place.

On passe les névés (cote 2900m).

Ponta Baroni (pic à gauche).

3ème jour. Une journée vers le Sasso Moro. Le Lago di Gera a été atteint en voiture. Depuis le lac la montée vers le refuge Bignami nous a pris une heure. Puis la longue remontée vers le Sasso Moro commence. L’objectif était le Passo Fellaria. Puis le sommet du Sasso Moro. Les recherches se sont faites lors de la descente le long des crêtes.

Le Lago di Gera au niveau bas. (2000m)

Vers le fond: le lac.

Le final du Fellaria. (2800m)

Le sommet du Sasso Moro. (3100m)

Recherche de Perovskite.

Dans le Val Fellaria.

La montée est violente.

En avant pour gravir le sommet!

Recherches lors de la descente.

Magnétite en place dans la serpentine.

Ci-dessous le Sasso Moro. Le Passo Fellaria est à droite..